vendredi 5 septembre 2014

Crosby Stills & Nash : Judy Blue Eyes (1969)



Au Prisunic de Noisy-le-Sec près de la gare, tandis que ma mère traquait la denrée nourricière, je cherchais dans les rayons ce qui est considéré de nos jours comme le «meilleur album de Johnny» : «Voyage au Pays des Vivants». Le succès aidant Monoprix comme la plupart des vendeurs étaient en rupture de stock et moi, l’âme en peine, privé de Johnny. Vous connaissez la jeunesse. Peut-être vous-même un jour avez-vous été jeune ? La jeunesse est friante de nouveautés, insatiable et impatiente. Alors qu’en ma mère s’est pointée, j’ai senti que le temps m’était compté. D’autant plus qu’étant dans un bon jour ou ayant certainement abusé de substances toxiques puisqu'elle  était prête à se fendre de 25 francs dans l’achat d’un disque pour mézigue. Parlez d’une histoire. Telle que je la connaissais c’était maintenant et tout de suite. Il n’y aurait pas à revenir là-dessus. Oui mais Pas de Johnny, alors que prendre ?
 Et il y avait trois mecs sous la véranda installés sur un canapé qui me regardait. Trois mecs à cheveux longs avec des boots pour deux d’entre eux et des chaussures de montagne pour celui à la guitare. Des mecs dans le genre à mettre les boots sur le canapé sans se faire engueuler par ma mère. Des mecs classe quoi ! Des futurs potes même, qui sait. Ma mère s’impatientait ferme et j’ai chopé l’album avant qu’il ne soit trop tard. On à repris le bus, ma mère, mes trois potes et moi. On a finis à pieds jusqu’à la maison. J’ai mis sur le tourne disque le premier album du super groupe formés, excusez du peu, par un ancien des Byrds, David Crosby, un ex Buffalo Springfield, Steve Stills et l’ex Hollies, Graham Nash.
Sûr ce n’était pas du Johnny et je n’avais jamais entendu quelque chose de pareil, mais ce premier disque eut un succès immédiat avec des titres comme Suite : Judy Blue Eyes, Marrakesh Express et Guinnevere. Cet album permit d’établir CSN comme un groupe majeur, prenant la suite d’autres groupes moins en phase avec l’esprit contestataire des années 68-69. L'album est remarquable par les harmonies des voix des trois chanteurs et est représentatif de l’esprit cool qui régnait en Californie à l’époque.
Si j’ai abandonné définitivement Johnny début 1970, Crosby, Stills & Nash m’accompagnent encore et toujours. Des vrais potes, je vous dis.



Aucun commentaire: