lundi 28 juillet 2014

Shocking Blue : Vénus (1970)





Rue Carnot à Noisy le sec, un magasin d’électroménagers affichait en bas de vitrine quelques vinyles masqués en partie par la buée et la poussière. Le 45t qui excitait ma convoitise du moment émanait d’un groupe dont j’appris bien des années plus tard qu’il était néerlandais. Je n’en avais retenu qu’un air, un titre et les jambes interminables de la chanteuse matées dans Salut les copains. Je n’avais aucun argent de poche. La monnaie du coiffeur est passée dans l’achat du 45t. Venus reste associée à une engueulade mémorable mais Mariska Veres, la brune chanteuse du groupe Shocking Blue, qui, comme le dit le texte "possédait ce truc que personne d'autre n'avait. (....) "m’a apporté un réconfort éternel." je suis ton feu et ton désir" 
Un peu, mon neveu !


Aucun commentaire: